ma note
-/5

moyenne
2.62/5

Azumi 2: Death or Love

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 4nombre de notes: 4nombre de notes: 5nombre de notes: 9nombre de notes: 4nombre de notes: 2nombre de notes: 1nombre de notes: 2

les avis de Cinemasie

5 critiques: 1.5/5

vos avis

26 critiques: 2.69/5

visiteurnote
sophcaro 4.75
antigone 4.75
lesamouraifou 4
punkfloyd 3.75
DarK ChoueTTe 3.75
Scalp 3
loicaf750 3
Samehada 3
Epikt 2.75
Sadako 2.75
Jérémy 2.75
Black_pantha 2.75
cityhunter 2.75
Phildu62 2.75
Oh Dae-soo 2.5
sanosuke 2.5
LIVEFROMHK 2.5
Illitch Dillinger 2
hayaku 2
Sauzer 2
Bastian Meiresonne 2
Pikul 2
Kanashii Uchiki 1.75
SanjurOn 1.5
ultima 1.5
tomsifu 1.25


classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement

Surtout, ne pas s'attendre à un truc original. Ca reste dans la veine du premier, c'est classique, le scenario risque pas de vous faire faire des bonds. Passé ceci, c'est plutôt un bon film, que je placerai un peu derrière le Azumi de Kitamura. Y'a des bad guys intéressants et de bonnes idées dans les combats (le tout dans une ambiance toujours assez cosplay, mais moi j'aime), le seul problème étant que pour la moitié d'entre eux, les combats sont trop vite expédiés, alors que c'était bien plus exploitable ; et paradoxalement, certaines scènes traînassent un peu trop... Bon, rien de bien méchant hein, mais le sentiment d'inexploité est bien là. A part ça, Aya Ueto est toujours aussi kawaiiiiiiiiii (quoi, j'ai pas un avis constructif ?) et Chiaki Kuriyama n'est pas en reste. Bon, voilà, ceux qui ont aimé le premier devraient accrocher à celui-ci, même si je le trouve un peu en dessous. En attendant un probable troisième opus...(paraît qu'il y a une trentaine de volumes du manga parus au Japon)

02 juin 2005
par DarK ChoueTTe


Moins bien que le premier, mais

J'ai préféré le premier. je trouve qu'il manque surtout un ennemi principal comme dans le un. Sinon, ça se regarde vraiment bien. Il y a un coté "un peu n'inporte quoi" avec les deux premiers ennemis que j'ai bien aimé. Pour conclure, on est loin du premier, mais c'est bien quand même.

23 septembre 2005
par loicaf750


3 pour Chiaki Kuriyama

Dans le continuité du premier Azumi, Azumi 2 est bon divertissement, je pensais mettre la même note que pour le premier a savoir 2.75 mais étant un fan de mlle Kuriyama je me devais de mettre 3
Donc le film sans Chiaki Kuriyama 2.75
Le film avec Chiaki Kuriyama 3

13 avril 2008
par Samehada


Classe quand même

Pour le numéro deux, ils ont voulu approfondir le personnage, et je me demande bien pourquoi. Lui rajouter des sentiments, si c'est pour voir notre tueuse tomber amoureuse du premier bogoss qu'elle croise et faire adada gouzi-gouzi avec des bébés, ça vaut vraiment pas le coup. Rajoutons de multiples flash-back peu judicieux, et Azumi 2 était mal parti. C'est sans compter le fait que malgré une mise en scène un peu plate et dépourvue du je-ne-sais-quoi kitamuresque (pourtant plus brouillon) et une interprétation toujours à la ramasse (cela dit, Aya Ueto c'est améliorée entre les deux), Azumi 2 sort son épingle du jeu, en particulier grâce à une galerie de personnages secondaires qui le font quand même vachement. Le genre de film qui je ne sais pourquoi me donne envie de ne pas être exigent...

02 avril 2007
par Epikt


Une suite comportant les mêmes qualités et les mêmes défauts que le premier. Divertissant malgrés quelques longueurs.

10 août 2010
par Jérémy


Azumi le retour

Je l'ais trouvé moins bien le premier et n’y ajoutant rien de très nouveau, , divertissent sans plus.



24 juillet 2006
par sanosuke


Comme dirait l'autre...

Une suite c'est comme le premier mais pas tout à fait, ça a ses qualités et ses défauts aussi.

16 août 2010
par Illitch Dillinger


あずみ 2 (AZUMI)

Un film sans âme, avec des acteurs peu impliqués dans leur rôle et en particulier UETO Aya (Azumi), à écouter sa petite voix on a l'impression qu'elle récite juste son texte, et si encore elle savait manier le sabre, ça ferait plus crédible surtout pour un personnage comme le sien censé être le plus habile. Il faut dire que les combats sont plutôt mauvais, des combats montés "à la découpe", ce qui est déjà est très pénible mais si en plus on ajoute à cela les faiblesses martiales des acteurs ( d'où le montage à la découpe), leurs coups douteux et la chorégraphie, on ne risque pas d'avoir des combats intéréssant sauf peut être le combat Azume VS l'homme araigné dans la forêt de bambou, qui est pas mal fait. Les méchants, l'homme araigné et le gars qui lance son sabre comme un boomrang sont intéréssant, on les croirait tout droit sorti d'un épisode de Powers rangers, mais ils apportent un petit plus qui sort un peu le film de son côté conventionnel. Et oui, autant le dire l'histoire elle aussi n'est pas très intéressante, un traite, deux clans qui s'affrontent, ajouté à cela 2,3 moments dramatiques, bref l'ennui total même si j'ai plus accroché sur la fin. Malgrès tout ce que j'ai dit, ça se laisse regardé au moins une fois et puis vous pourez voir un bon paquet de mort, en particulier un qui après s'être fait découper, retient la moitié de son crâne pour l'empêcher de tomber, ça vaut le coup d'oeil.

13 juin 2005
par hayaku


gros clip pour teenagers (attardés)

De jolies images qui m'ont rappelées la parodie de bioman des inconnues dans le désert.... Pas de scénario (un parcours semé d'embuches pour aller tuer un général), des acteurs sans aucun charisme (sauf l'actrice vue dans kill bill), et le comble, par un seul combat d'acceptable. Film totalement commercial donc avec une réalisation de cochon, des chorégraphies à 2 mouvements mais une atmosphere relaxante qui donne à ce sequel une possibilité de le suivre jusqu'au bout.....pour rien.

22 juin 2005
par Sauzer


Azumi sans famille (ni amis)

La série des "Azumi" tente vainement de renouer avec un certain charme désuet aux jidai geki ou chambara d'une époque définitivement révolue; sauf que les responsables de la franchise ne puisent pas dans ce qui s'est fait de mieux auparavant. Au contraire : ils semblent même réitérer les nombreuses erreurs condamnant ribambelle de productions de même genre et notamment dans le personnage principal. Pourquoi un personnage comme "Zatoichi" ou "Neuri Kiyoshiro" avaient-ils du succès ? A cause de leur charisme et du mystère entourant leurs origines. "Azumi" n'a rien de tout cela. L'interpréter principale semble avoir du mal à ressortir correctement ses quelques phrases par épisode et encore plus de mal à soulever sa lourde épée...Son histoire personnelle avait déjà été relevé en grande partie lors du dernier épisode et si celui-ci exploite avec (un petit) bonheur une des principaux ressorts dramatiques, le gros de son caractère était déjà connu. L'intrigue n'est pas très folichonne et se traîne péniblement en longueur. Quelques combats intermédiaires avec des "bad guys" fortement inspirés des mangas en général n'arrivent pourtant à cacher la misère du côté de la mauvaise maîtrise des arts de bretteur des protagonistes, ni la molle réalisation très peu adaptée au genre. Cahoteuse, l'intrigue se traîne lamentablement jusqu'au dénouement final - forcément attendu et sans aucune surprise quant à son issue. Seul le désespoir d'Azumi à voir tomber ses amis comme des mouches autour d'elle constitue un ressort dramatique digne d'intérêt et qu'il serait bon d'exploiter dans le futur; pas sûr que l'interprète actuelle puisse rendre toute souffrance et épines intérieures à l'écran; pas sûr que les actuels responsables ne changent les formules (fort peu concluantes) pour en faire autre chose que du pur spectacle sans grand divertissement. Un énorme potentiel gâché !!!

06 février 2006
par Bastian Meiresonne


Réalisation de Kaneko faisant suite à Kitamura + scénario de Yoshiaki "god" Kawajiri...Autant dire que j'en attendais énormément. Pourtant au final je suis plutôt déçu, le film possède, certes quelques qualités: Scènes d'action nombreuses, et parfois impressionantes, certains bad-guys graphiques (la grosse baraque avec sa double lame ou bien l'homme araignée), une poignée d'idées de mise en scène faisant mouche (la caméra sur l'épaule de l'héroine durant la baston finale...Comme dans A bittersweet life ou bien le joli plan final), ainsi que l'apport poétique et décalé de Kawajiri au scénario (la toile d'araignée en lames de rasoir au milieu de la forêt de bambou). Hélas on a l'impression que, malgré tout, Kawajiri est en mode "automatique"... Il ne fait que répeter ses précédents succès lorsque le scénario commence à s'essoufler. De même, là où on aurait pu s'attendre à son poignant romantisme morbide, on obtient du gros mélo cul-cul la praline. D'ailleurs le scénario est le gros point faible du film: en essayant d'être plus fin et psychologique que celui du premier opus, il n'en est que plus con...Les réactions des personnages ne riment à rien, leurs sentiments sont amenés à la va comme je te pousse. Les personnages ne sont plus des tueurs mais des adolescents de sitcom (ce n'est plus Kenshin en live mais Fruits basket ! Même si j'aime bien FB...), et les acteurs rivalisent de nullité -SPOILER-(mention spéciale à Chiaki Kuriyama et ses regards insistants du genre "attention, je suis une traitresse !", les persos sont vraiment crétins pour ne pas l'avoir grilée au premier coup d'oeil !)- FIN DU SPOILER-. De même, le grain de folie de Kitamura manque au sujet: Fini l'humour trash et la violence virevoltante (mis à part 2 séquences portant la Kawajiri's touch...mais ça fait peu), fini les plans complêtement dingues, finie de tragédie outrancière...même la musique est moins bien. La réalisation de Kaneko est bien trop sage (mis à part les 2-3 idées mentionnées plus haut) et ne colle pas au sujet. Tandis que la réalisation énergique de Kitamura parvenait à transcender l'aspect "cosplay", celle de Kaneko donne l'impression d'assister à un sentai. Sa réalisation sobre est parfaite pour un kaiju mais paraît vraiment pataude pour un film voulant se donner des allures de "manga live".

19 mars 2006
par SanjurOn


On prend les mêmes et on recommence (hélas)

Azumi joue toujours aussi mal, pose toujours aussi bien, se bat toujours comme une otarie bourrée à la bière et tout le monde semble suivre son exemple. Un peu moins de beaux gosses que dans le premier, un peu plus de belles meufs à la place (c'est pas moi qui vais m'en plaindre, cela dit j'aimais bien la méchante tafiole du premier, avec sa rose). Rendez-vous au prochain Azumi (j'imagine qu'il y en aura un 3e, enfin bon un de plus, un de moins, on n'est plus à ça près) : "Azumi 3 : Tu tires ou tu pointes ?"

26 septembre 2006
par ultima


une suite pour faire du pognon

Si dans le premier Azumi la réalisation nerveuse et inventive de Kitamura sauvait l'ensemble, notamment grâce à la mémorable boucherie finale, ce n'est pas le cas dans cette suite d'un ennui mortel.

27 septembre 2007
par tomsifu


achat
info
actions
plus