ma note
-/5

moyenne
4.25/5
top 100: #8

Il était une fois en Chine

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 2nombre de notes: 2nombre de notes: 3nombre de notes: 16nombre de notes: 26nombre de notes: 62

les avis de Cinemasie

20 critiques: 4.42/5

vos avis

91 critiques: 4.32/5

visiteurnote
Hidelirium 3.75
Illitch Dillinger 4.25
Hotsu 4.75
Mounir Allaoui 4.75
John Cypher 5
Sifu Tetsuo 3.5
sanosuke 4.5
Chip E 3.5
Manolo 5
a woo 3
chronofixer 4
Hots@uce 5
yueneti 5
SanjurOn 5
lo sam pao 4
Sauzer 5
Killdonalduck 4.25
mattMAGNUM 2.75
White Snake 4
JET 5
lastblade 4.5
Gaor 4.25
jeff 5
kassim al soja 4.75
tsunami 4.5
Guesar 4.75
ArkyvD 5
Chang La Rage 4.25
Maggielover 3
vincent 4.25
noar13 5
La girardasse 5
Spider-Man 5
Jérémy 4.75
FREDDYK 4.25
Manu_le_malinho 4.75
bluesky 2.75
tomsifu 5
Khanh 5
Iron Monkey 5
Tequila-Yuen 4.75
MithX2 4.75
ryoma 4.75
seijûrô hiko 4.5
WFH 4.75
LiMuBai 3.75
jool 4.5
750XX 3.75
angelo 4.25
antigone 3.75
Bart052 4.75
Black_pantha 3.75
el sinior canard 3.75
changlong 5
chonk 4.75
Amaury 4.5
popoyo 4.5
Dakysto 4.25
Francky 4
Toto456 2
Fred30 4.75
Bastian Meiresonne 4
X27 4.5
Hellrick 4.5
Hojo 4
jeff_strike 4.5
Khanheda 4.5
JoHell 4.5
jep 3.75
k-chan 5
Phildu62 4.75
Mémé 5
le-maitre-chinois 2.75
ikiru 4
Miyuki 5
Nemesis8sin 4.25
nisei 4
Mounir Alaoui 4.25
ce3k 4.25
Omerieux 4.25
omnio 5
osdohtem 4
Flichtenbloden 4
Pikul 4
Qumran 3.5
mat rey 4
Scalp 5
Secret Tears 3.25
pikachoo 5
Shalashaska 3.5
Cuneyt Arkin 4.5
HK Tipee 3.75
Titeuf@ 3.5
TsimShaTsui 4.75
tu0r 4
Oh Dae-soo 4
Bama Dillert 2


classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement

Ce n'est pas le meilleur de la saga

Personellement, je préfère le 2 et le 3 qui sont nettement au dessus. Ok, Jet Li crève l' écran (c'est clair, il incarne à merveille Wong Fei-Hong) et le film est bourré de bonnes trouvailles grâce au talent de Tsui Hark. Cependant, je trouve qu'il y a quelques longueurs et j'ai beaucoup de mal avec le personnage de 13eme tante, trop passive à mon goût. Je regrette surtout que Yien Biao ne soit pas mieux exploité. Contrairement à Donnie Yen dans le second volet.

21 avril 2007
par Sifu Tetsuo


tout simplement culte

un film culte de Tsui Hark et l'un un meilleur rôle de Jet li sans l'ombre d'un doute avec des combats spectaculaire une référence a voir et revoir

21 août 2006
par sanosuke


Premier épisode, coup de maître de Tsui Hark, succès mérité.

J'ai une préférence pour le premier épisode de la série, bien que le second soit plus riche en action. Le casting est excellent, le film passionnant.

22 novembre 2005
par Manolo


un film tonitruant !

D'accord c'est Tsui Hark qui a fait le film et tout le monde considère ce film comme culte.... Objectivement, dans le genre western kung fu, c'est vrai qu'il s'agit d'un film époustouflant...mais ce n'est quand même qu'un film de genre qui, de surcroit, n'est pas d'une profondeur immense.

14 octobre 2004
par a woo


petite déception

c'est un cran en dessous de ce que je m'imaginais au vu des notes. pas le chef d'oeuvre escompté mais un bon film classique tout de même . on a droit à quelques scènes excellentes surtout en fin de parcours pour les combats. Tsui HARK contribue essentiellement à la réussite du film, fleurant bon la old school, et appelé à devenir un classique de cinéma chinois. du bel ouvrage en somme.

17 août 2004
par chronofixer


Un classique!

J'ai toute la collection chez moi! Un incontournable des films d'arts matiaux et de Jet LI! Superbe!

09 mai 2004
par yueneti


Le plus beau film de Kung-fu de tous les temps (a moins que ça ne soit sa suite...)

Il était une fois en Chine , c' est une pure merveille de cinéma ,un spectacle total ,un sommet de divertissement touché par la grace ...bref ,un film énorme qui peut aisément être considéré comme le sommet inégalable du cinéma d 'arts martiaux (auprès du légendaire Sugata Sanshiro réalisé officieusement en 1965 par Akira Kurosawa). Visuellement c 'est un pur bijou (la photographie et le cadrage sont déments) à la fois surstylisé et proche du classicisme d' un Curtiz. Une chose est sûre, jusqu' a présent aucun réalisateur n' a réussi a filmer un combat de Kung-fu avec autant d' inventivité ,de viruosité et de grace que Tsui Hark (il faut voir les énormes morceaux de cinéma que sont ,entre autres ,le duel au bord du feu entre maître Yan et un autre combattant et ,surtout, le combat final sur les échelles). Mais ,il était une fois en Chine ne vaut pas que pour ses combats ,mais aussi pour son scénario et ses personnages. Le scénario d' Il était un fois en Chine est d 'une densité et d 'une richesse qui font que le film de Tsui Hark dépasse le simple "Gong-fu pian" et s' impose comme étant un grand film d'aventures a la fois fantaisiste et historique ,fourmilliant de sous intrigues et de personnages souvent superbes ,on peut dire que dans OUATIC chaque personnage (exepté les "méchants" Gweilos ,et encore ...) a droit à sa son moment d' émotion pure :le film est plein de scènes tantot poignantes (la relation entre Leung Fu et maitre Yan) tantot poétiques (Tante Yee qui caresse l' ombre de Wong Fei hung ,les nombreuses séquences comiques etc...). De même la reconstitution du Foshan de la fin du 19° siecle ,avec ses petites rues fourmillants de petits détails, est superbe (ce qui par manque de budget dans le cinéma Hk est plutot rare). La seule ombre au tableau vient de quelques anachronismes dus au costumes et aux armes des occidentaux dont le style semble antérieur a 1885 (l' époque a laquelle se déroule le film) mais ce n' est que peu de choses face a ce tourbillon de virtuosité et de poésie à la fois beau ,intelligent ,drôle ,triste ,riche ,humain et follement jouissif que constitue LE classique (auprès de The killer de John Woo) du cinéma de Hong Kong et un des plus beaux films de celui qu' on nomme le "spielberg Chinois" (n' en déplaise a Maggielover) !

10 avril 2004
par SanjurOn


Une fresque magnifique

Je ne suis pas amateur de combats aériens spectaculaires mais la je suis resté bouche bée devant la prestation de jet lee. Il est vraiment impressionnant, des qualites physiques hors normes, une souplesse, une vitesse et une agilité incroyable. Mais ce n'est pas tout, ses qualités d'acteurs sont bien présentes beaucoup de charisme et d'humour, les autres acteurs sont également très bons. Quant au film, rien a redire : décors somptueux, une histoire qui retrace la colonisation de la chine par les étrangers,on ne s'ennuye pas une seconde durant ce film. A voir absolument

10 mars 2003
par JET


Tsui Hark mélange habilement les genres pour un film somptueux.

Ce qui fait la force des "Il était une fois en Chine", en tous cas pour les 3 premiers épisodes, c'est sa capacité à mélanger habilement les genres. Il y a donc une réelle intrigue et contrairement à beaucoup du film du genre, les thèmes abordés sont développés avec profondeur. Tout est bon dans ce film, les acteurs, la réalisation, l'intrigue et bien évidemment les combats, qui sont magnifiques. Ce film est à classer dans les meilleurs du genre et est donc à posséder absolument dans sa vidéothèque.

12 février 2003
par lastblade


Définition du wu xia pian ?

Jamais Jet Li n'aura été aussi charismatique. Un incontournable.

24 janvier 2003
par Gaor


des perles rares

quand le coffret de canal + est sorti en belgique les magazines de ciné et autres étaient tous unamimes. coffret 5 etoiles , donc je n'ais qu'a suivre les critiques (et ils ont raison les 2 films sont des perles) le combat aux échelles est un grand moment de cinéma et peut etre le plus beau(allé disons dans les 3 plus grands) combats du cinema d'arts martiaux c'est hallucinant.je vais mettre un 5 et je ne mettrais donc pas mon avis sur le numéro 2 qui est aussi beau que le 1er volet. quel régal....

25 décembre 2002
par jeff


J'ADORE LE GENERIQUE...........

Tout simplement un des sommets du cinema hong-kongais et LE sommet du film d'arts martiaux...

25 décembre 2002
par kassim al soja


c'est de toute beauté

un film splendide qui se laisse regarder, jet li au summum, on en oubli les "the one" et autres baisers mortels! tsui hark nous fait un film mythique, du kung fu poètique, l'histoire de la Chine face aux orientaux et des scènes niaises (très peu) mais tellement belles! jacky cheung est nickel, on le reconnait pas au premier regard mais il joue divinement! yuen biao est on ne peut plus chaint au possible mais c'est un guerrier de zu alors on s'attend à ce qu'il se mette à voler mais quand on le voit travesti, on comprend que le temps à passé et que l'humour remplace le mythe! :) jet li nickel aussi, très bon acteur (j'attends hero!!!!) film à voir absolument!

31 octobre 2002
par tsunami


On peut être un héros sans ravager la Terre...

Avec la saga des Once Upon A Time In China (OUATIC) , le prolifique producteur et cinéaste de Hong-Kong Tsui Hark s'est emparé avec bonheur d'une figure mythologique de l'histoire puis du cinéma chinois, le docteur Wong Fei-Hung, spécialiste en acupuncture, maître en arts martiaux, chef d'une milice, établi à Fushan, contemporain de la rébellion contre les Mandchous et des prémices du mouvement nationaliste chinois au début du siècle. Le personnage deviendra, dès 1949, un héros de pellicule dans diverses productions de Hong-Kong. Lorsque Tsui Hark, au début des années 1990, décide de reprendre cette figure, le cinéma d'arts martiaux en costumes est passé de mode. Il connaîtra, grâce à lui, une nouvelle ère... Le succès d'Il était une fois en Chine, qui propulsera le jeune Jet Li aux côtés du Petit Dragon et Jackie Chan, sera tel que cinq "suites" verront le jour, produites sinon toutes réalisées par Tsui Hark. Celui-ci signe, en tout cas, les deux premiers épisodes, pierres fondatrices de la saga, et chefs-d'oeuvres absolus des années 90. Wong Fei-hung, entouré de ses disciples et d'une jeune femme avec laquelle il entretient des rapports platoniques, affronte divers adversaires, produits d'une Chine de la fin du XIXe siècle en pleine ébullition : des soldats britanniques, des spéculateurs et trafiquants de main-d'oeuvre américains, des brigands collaborateurs des puissances coloniales dans le premier film et, dans le second, une secte de nationalistes chinois fondamentalistes et xénophobes. La vitesse est la sensation qui frappe dès les premières minutes de ces deux bijoux épiques. Pas seulement celle des combats, mais aussi celle des descriptions, des hésitations, des contradictions, des idées qui fournissent l'arrière-fond de ces récits héroïques où se bousculent l'Orient et l'Occident, la modernité et la tradition, la violence et le pacifisme, l'internationalisme et l'anti-impérialisme. Tsui Hark fait feu de tout bois, cumule le burlesque et la cruauté, emplit l'écran large de centaines de figurants, multiplie les procédés, du grand angle au filtre, pour donner une dynamique aux films. -=¤ Il était une fois en Chine ¤=- et -=¤ La Secte du Lotus blanc ¤=- cumulent ainsi artificiels effets d'images et de montage et accomplissement d'authentiques exploits physiques dans le champ de la caméra : Jet Li, acrobate ahurissant, au sommet de son wushu wuxiaïque, exécute des combats où les objets (des échelles, des tables, un parapluie) deviennent les instruments d'un ballet irréel. Ainsi, Tsui Hark transforme le cinéma en opéra grandiose et protéiforme. Once upon a time in China, c'est la rencontre vertigineuse entre Alexandre Dumas, Mack Sennett et la tradition du Wuxiapian centenaire, la fusion sublime d'éléments disparates qui transforme une fresque chinoise jusqu'au bout des ongles en incontestable chef-d'œuvre universel...

03 août 2002
par ArkyvD


Excellent fresque martiale, le meilleur de la serie.

Tout d'abord, la plupart des acteurs sont grandioses (surtout yuen Biao et Yen Shi kwan, qui sont les personnages les plus interessants et du film, et de la serie entiere, car les plus ambigus. Biao trouve un de ses meilleurs roles, il est Liang Kuan for ever) La musique traditionnelle est tres travaillee et colle a merveille aux scenes. Un superbe melange de genres, drole, serieux, alternant les 2, le contenu historique est très interessant (meme si comme souvent embelli...)

La realisation donne vraiment un rythme, que ce soit lors des scenes de combat ou des scenes intimistes, encore relevees par la musique sublime (meme sans parler du fameux theme de Wong Fei-hung) De plus j'ai trouve dans ce film ce qui se trouve être pour moi deux des plus grandes scènes de cinéma: et non je ne parle pas de la scene des echelles, ni de celle sous la pluie (qui sont toutefois grandioses) mais il s'agit de la premiere scene entre Liang Kuan et maitre Yam, celle sous la pluie, où on voit Yam reduit à briser des lances avec son torse pour ramasser quelques pieces.

La photographie est superbe à ce moment, on a droit au plus beau morceau de musique du film, et les 2 acteurs font parfaitement passer l'emotion (Yen Shi-kwan, qui joue souvent des mechants assez caricaturaux trouve ici un role qui l'immortalise et qui prouve que c'est un grand acteur) La seconde est celle qui suit le duel entre Yuen Cheung-Tan et Yen shi-kwan, lorsque Biao devient son disciple et qu'il doit trouver à manger. Ces deux scenes magnifient la relation qui unie les deux hommes.

Ces roles sont plus interessants que celui de Wong, trop fige. Ils sont bien plus ambigues, et les acteurs sont de loin meilleurs. Jet li est bon dans son rôle,mais on ne le sent pas encore tout à fait à l'aise, pour moi il culminera en Fei Hung dans le 3ème opus. Ici, Le role de Wong est a mon avis plus un cataliseur à la relation Yam/Liang Kuan qu'un veritable heros. Les autres seconds roles sont tous tres bons, Rosamund Kwan est charmante (voir la scene culte de l'ombre) Jacky Cheung et Kent Cheng, tres droles, puis tres emouvants.

Ce film repose vraiment sur toute une equipe, et le grand nombre de personnages differents n'altere en rien sa qualite et sa dimension emotionnelle. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui en font le meilleur opus de la série! Tsui Hark l'avait compris, malhereusement, dans le 2, le personnage de Liang Kuan est efface pour laisser place à un pantin sans vie (Hark a supprime la moitie des scenes de Biao, dans le1, raison pour laquelle ce dernier ne joue pas dans le second opus) En tout cas,Du grand cinema. A voir d'urgence. Si ce n'est pas deja fait.

30 juillet 2002
par Chang La Rage


L'art des incises

Il était une fois en Chine, film compromis, film de compromis, film politique qui ne se soucie guère que d'identité - mieux : qui fait d'une question d'identité (celle de la Chine, celle de Hong-Kong, celle de Wong Fei-hong) le moteur de son action. Le moteur : Hark l'expliquait, les combats irréalistes sont autant de métaphores du mode de pensée des protagonistes. Les gestes sont des signes. Mais des signes dirigés vers un contenu : Il était une fois en Chine est de part en part référencé. Il ne fonctionne que comme référence. De sorte qu'il faut en chercher le génie - ou, disons, la pertinence - autre part, dans ce qui se soustrait à la référence : des images distordues sur une flotte de pacotille, des plans de passage ou de course, des crépuscules - et la plage, la mer, cette introduction qui servira de signature à toute la série et qui en est sans doute chaque fois le meilleur. De temps en temps, aussi, un plan coupé, abstrait, tiré d'un combat. Mais tout cela est fort peu. Hark voulait initier un dialogue avec les hong-kongais. Comme chez Spielberg, son piteux alter ego hollywoodien, ce dialogue s'entamait avec les moyens les plus bas.

25 mai 2002
par Maggielover


"Que le meilleur d'entre nous gagne"

C'est le premier film de Jet Lee que j'ai vu et c'est aussi son meilleur. Les combats sont captivants. Seul reproche à ce chef d'oeuvre, quelques temps longs et des touches d'humours qui n'ont pas leurs place

21 mai 2002
par vincent


Le top !

Franchement un must du genre, avec des scènes grandioses comme celle des échelles. Incontournable.

21 mai 2002
par noar13


Le mythe OUATIC.

Une musique légendaire que j'écoute en boucle. Une réalisation virtuose de Tsui Hark. Un kung-fu d'anthologie de Jet Li, notamment la célèbre scène des échelles (une des plus belles de l'histoire du cinéma) que j'ai vu 15 fois sans me lasser. Un mélange parfait des genres Une galerie passionnante de personnages ... OUATIC1 c'est tout ça et c'est aussi le film qui m'a fait découvrir Tsui Hark, Jet Li et le cinéma d'arts martiaux hong-kongais (et ça c'est pas rien :-)

08 mai 2002
par La girardasse


"Tout évolue, les arts martiaux vont bien finir par être remplacés. Que pourra t-il faire quand les types d'en face auront des mitraillettes? Cela en fait un personnage tragique, forcé de suivre le courant de l'évolution, l'entrée de la Chine dans la modernité". Tsui Hark à propos du personnage de Wong-Fei Hong Le meilleur de la série. Une sublime fresque historique, romanesque et politique. Avec un Jet Lee flamboyant.

16 avril 2002
par Spider-Man


Magistral

Rien à dire, tout y est parfait, à voir d'urgence.

29 mars 2002
par Jérémy


UN GRAND FILM. UNE MISE EN SCENE MENEE TAMBOUR BATTANT

Tsui HARK signe ici un grand film de kung fu. Un petit chef d'oeuvre. A voir absolument.

18 mars 2002
par FREDDYK


TRES BON !!!!!

Une bonne histoire, des combats magnifiques, des petites touches d'humour....tout cela fait un excellent film....

24 novembre 2001
par Manu_le_malinho


Une fresque épique mais un peu ennuyeuse voire pénible

De superbe combats , un film grandiose mais qui posséde de nombreuses longueurs. Idéologiquement ambigu aussi... Mais le film en gagne d'autant plus en profondeur Aller plutôt voir ouatic 2 pour moi mieux réalisé.

01 novembre 2001
par bluesky


comment ne pas aimer le cinéma martial?

c'est la question qu'on peut se poser en visionnant ce chef d'oeuvre! -Un Jet Lee au mieux de sa forme,charismatique et impécable. -Un Tsui Hark inspiré,fier de son pays et de son histoire. -Des frères Yuen au paroxisme de leur créativité:qui n'est pas resté bouche baie devant la fluidité et la puissance visuelle du combat final au milieu des échelles, une pure scène d'anthologie qui mérite à elle seule le visionnage et le revisionnage du film! -Une histoire et un scénario qui pour une foie ne son pas totalement stupide! Alors je repose la question:comment ne pas aimer le cinéma martial après avoir vu ce film? Je ne vois que deux réponses possibles: soit il faut être aveugle, soit il faut n'avoir vu le film qu'en VF (qui, il faut bien l'admettre, est lamentable!) Tomsifu.

28 février 2001
par tomsifu


Mythique!!!

Voici Jet Li dans le film qui a véritablement fait de lui une star. Et il n'y a pas de quoi s'étonner. Son style dégage une telle élégance et une telle souplesse... Il hisse véritablement le film sur un piédestal. La réalisation du maître Tsui Hark en fait aussi un modèle du genre. Le tout servi par un scénario cohérent, très loin des films de tape où le scénario pourrait tenir sur un ticket de métro. Justement, ce scénario ne se focalise pas uniquement sur Wong Fei Hong mais aussi sur les personnages secondaires, chacun apportant sa touche: Leung Fu, Shirong ou Su apportent ainsi plus d'humour, Rosamund Kwan une touche de romantisme (voir la magnifique scène des ombres), maître Yan est le digne rival de Wong, ce personnage étant très intéressant car il n'est pas foncièrement mauvais, contrairement aux autres films du genre où le méchant est le diable incarné. Vous l'aurez compris, ce film est un chef d'oeuvre qui mérite bien sa réputation.

13 janvier 2001
par Khanh


Docteur Wong Fei Hung de Canton

Une grande fresque initiée par le plus grand cinéaste de Hong-Kong esthétiquement parfaite. Un pur bonheur, à voir, revoir...et revoir infiniment.

10 janvier 2001
par Iron Monkey


epoustoufflant, tsui hark nous propose une fresque historique tres bien realisee

CE film est un chef-d'oeuvre de maitrise a la fois technique, artistique et du point de vu de l'interet. Parlons d'abord de ce qui qualifie le film: la baston. Celle-ci sont tres bien porte par un Jet Li au sommet de son art. elles sont nombreuse, belles, tres bien choregraphiée donc impressionante et la recherche de mise en scene est tres interessante: les scenes sont bien decoupée et les angle propose offre toujours la solution la mieux adapte a la situation. Ensuite il y a le fond de l'histoire: qui est tres important au sein de l'action et des (multiples) personnages. LE film nous retrace l'une des periodes les plus marquante pour l'histoire de la chine et le fil conducteur de l'histoire tient tres bien la route du debut a la fin. Il y juste un petit reproche c'est le fond un poil trop partiotique du film mais dieux merci il n'est pas specialement flagrant. Avoir d'urgence

01 décembre 2000
par Tequila-Yuen


achat
info
actions
plus