ma note
-/5

moyenne
3.04/5

Can't Live Without Robbery

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 2nombre de notes: 1nombre de notes: 2nombre de notes: 4nombre de notes: 0nombre de notes: 0

les avis de Cinemasie

1 critiques: 3.5/5

vos avis

9 critiques: 2.86/5



Gillesc 3.5 De l'humour d'un bout a l'autre, avec les formes.
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


De l'humour d'un bout a l'autre, avec les formes.

D'entrée on nous donne droit à une petite vitrine d'effets spéciaux et d'artisanat FX histoire de nous mettre dans le bain, donner le ton. Puis ça se calme au moment où on nous decrit la famille de PARK Sang-Myun, ce qui présente une caractéristique intéressante du film ; c'est-à-dire une mise en scène différente suivant que l'action se focalise sur l'un ou l'autre personnage principal. Assez calme dans la maison qui dénote un peu de la monotonie de la vie de famille (décrit également par la voix off de PARK Sang Myun), et une mise en scène plutot vive et hachée pour le voleur, pour donner du rythme entre ses deux vie, l'une normale dans une société de conception de jeux vidéo, et l'autre nocturne ou il échaffaude des plans pour cambrioler son client favori. Donc au fur et à mesure du film on assiste à une montée de la tension entre les deux hommes qui veulent à tout pris aller au bout de leur objectif.


De ce point de vue, j'ai bien rapprochée le personnage joué par SO Ji-Seob à Arsene Lupin, bien que je doute qu'il soit à l'origine de l'imagination de ce personnage. Mais ce qui me fait penser à cela est la double vie qu'il mène, étant un homme tout à fait respectable, et de l'autre côté lançant des défi à sa cible, sans oublier de prévenir avant, pour donner du cynisme et du mordant à ses virées nocturne. Par ailleurs un autre thème plus classique est développé au cours de ce film ; il s'agit de la place du mari dans la famille ; comme dans de nombreux films, ca commence avec un homme plutot ringard, dont la femme fait limite confiance et dont les enfants ne portent aucun respect, et c'est ce qui donne la motivation à cet homme pour attraper le voleur, ce qui lui permettrait de regagner le respect dans sa famille entière ; encore dans les comparaisons un peu bateau, ca me fait penser au sous directeur dans le manga GTO ; le même problème, avec une famille qui le délaisse complètement et qu'il veut à tout prix essayer de reconquérir.


Les interprètes ne sont vraiment pas pour rien dans la valeur de ce film ; et outre les 3 personnages de tête d'affiche qui sont vraiment très bon, on remarque également l'importance du rôle de JOO Seul-Ki qui montre une prestation relativement bonne, surjouant peut-être un peu sur la fin, mais donnant le meilleur d'elle même dans un rôle qui ne paraissait pas si important à l'origine (et qui est ingratement rabaissé dans la liste des crédits).


Cependant je voulais ajouter un petit truc qui est dommage ; c'est que j'ai vu après coup la bande annonce et on y voit une scène qui fait référence direct au film américain Haute Voltige et qui m'a fait plier de rire mais qui malheureusement n'est pas dans le montage final du film. Enfin des films sur les voleurs il y en a des tas, notamment outre atlantique, mais j'avoue que celui ci ne me laisse vraiment pas indifférent, et si même côté scénario ca n'est pas souvent très original, le réalisateur réussi à intégrer des touches spéciales pour donner de l'énergie à son film, ce qui fait passer un très agréable moment.



27 avril 2004
par Gillesc


achat
info
actions
plus
  • liens
  • série/remake
  • box office
  • récompenses
  • répliques
  • photos
  • bande annonce
  • extrait audio