ma note
-/5

The Foreigner

nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 3nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0

les avis de Cinemasie

1 critiques: 3/5

vos avis

4 critiques: 2.31/5



Arno Ching-wan 3 Blase of Glory
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Blase of Glory

Moyen, mais très plaisant. Voilà du routinier bien fait avec ce qu'il faut de subtilité pour me satisfaire - et de lourdeur à la Dante Lam pour m'agacer, parce que la femme de notre héros morte en accouchant de sa dernière fille, bonjour la surcharge pataude de pathos !

Chan semble poser le regard blasé de Campbell sur l'intrigue. "Venger ma fille ? Eh, j'ai déjà raconté cette histoire x fois (cf. ma chouette série Edge of Darkness que j'ai moi-même remakée), j'en ai ma claque, mais si c'est ce que vous voulez voir, ok, je fournis". Dur de se marrer avec ce type de postulat, d'où ce très beau regard usé de Chan, que l'on préfère en clown gambadant qu'en triste vengeur. Ca n'a pas tjrs été le cas, mais le ciné étant affaire de palliatif, c'est ce que je réclame en ce moment. Fut une époque, le démentiel Crime Story de Kirk Wong - par ailleurs ouvertement cité lors du gunfight final - était approprié. Dès lors, Campbell se marre et nous avec via le perso de Brosnan, un politicard pour qui rien ne fonctionne, mais qui parait perpétuellement s'en détacher. Les bidouillages politiques m'ont paru globalement crédibles (conflits historiques avec la GB & sauce interne irlandaise) et son personnage, blasé également, encaisse tout sans jamais s'en montrer choqué. Jusqu'à cette fin où il semble accepter l'inéluctabilité des choses de peur de perdre davantage. Voilà du ciné de vieux qui s'assume. Campbell a tout de même 74 ans.

Jackie ? Il nous gratifie de deux très bonnes scènes d'action, pas très longues, mais très chouettes, avec en bonus ses trombine et gestuelles à la Chaplin. Je reste preneur. Oui, sa doublure est là souvent, oui lui-même n'est pas souvent là, mais sa présence irradie le film d'un p'tit truc positif bienvenu. Pour sa part, il a 63 ans, respect. Dans la salle, un fan applaudissait et se marrait à chacun de ses actes, même infimes. Un simple coup de genou à travers une portière de voiture et c'était parti ! Ca m'a autant amusé qu'ému... dixit le vieux qui se contente de peu du moment qu'il a son retour du Chinois.



12 novembre 2017
par Arno Ching-wan


info
actions
plus
  • liens
  • série/remake
  • box office
  • récompenses
  • répliques
  • photos
  • bande annonce
  • extrait audio