ma note
-/5

moyenne
3.35/5

Yes Madam !

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 2nombre de notes: 6nombre de notes: 12nombre de notes: 8nombre de notes: 11nombre de notes: 2

les avis de Cinemasie

11 critiques: 3.25/5

vos avis

30 critiques: 3.47/5



Alain 2
Anel 4
Arno Ching-wan 3.75 To Live and Die in HK
drélium 3 Trop de gags lourds. Une belle énergie mais trop peu d'action furieuse.
François 4 Excellent policier d'action féministe comme seule la D&B savait en faire.
Gaetan 3 quel pitre, ce Tsui Hark
Ikari Gendo 3 Un bon polar agrémenté de kung-fu, à moins que ce ne soit un bon film de combat...
jeffy 4 Oui Mesdames
Junta 3.5 Le début d’une bien belle saga.
MetalSeb 3 A voir pour la scène finale !!!
Ordell Robbie 2.5 Bonne action mais trop de gags lourdingues...
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


To Live and Die in HK

Titré-je en hommage au film de Friedkin auquel j'ai souvent pensé. Une ville, un faussaire, des poursuites, dont une homérique à l'aéroport qui se termine quand le bad guy a la chouette idée de prendre Cynthia Rothrock en otage. 
A part ça, le film n'a évidemment rien à voir avec le polar à LA. La structure reprend celle du Gagnant avec Jackie : moitié comédie débilos, moitié tatanage. Le tout fonctionne bien sur une tonalité très récréative, légère, grâce au sourire désarmant de Michelle, à la bande de joyeux drilless, ainsi qu'au vil big boss dont on peut dire qu'il possède le ricanement sadique le plus horripilant jamais entendu dans un film HK - et ils sont nombreux ! 
A part ça 2, le retour : Tsui Hark, qui joue le faussaire, semble s'être régalé dans sa tanière étroite remplie de pièges et de passages secrets délirants. Le combat en un lieu clos étant l'une des marques de fabrique du bonhomme, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'il avait forcément mis la main à la pate sur le gros morceau de bravoure que constitue l'attaque de son repère. 
A part ça, 3 : le final est toujours aussi d'enfer. On peut affirmer dès aujourd'hui, sans attendre sa mort, que Corey Yuen aura été l'un des principaux chantres du girl with guns, eh. 

22 avril 2021
par Arno Ching-wan




Excellent policier d'action féministe comme seule la D&B savait en faire.

CynthiaMême si l'Asie est réputée à juste titre pour être une région assez machiste, on y trouve paradoxalement des films qui mettent les femmes en valeur. Tigre et Dragon nous l'a rappelé récemment. Ici c'est doublement le cas avec non pas une mais deux bastonneuses de première catégorie. L'inamovible Cynthia Rothrock dans son rôle inamovible de flic étrangère aux méthodes brutales, et la belle Michelle Yeoh dans le rôle qui l'a révélée.

L'intérêt principal du film reste son final fou-furieux, où la compétition avec les succès de Jackie Chan conduit l'équipe de cascadeurs à tenter des cascades et des mouvements tous plus impressionnants les uns que les autres (Michelle sur sa rambarde, j'en rêve la nuit...). C'est bien évidemment très dangereux et risqué, mais le résultat est payant. Quant au reste du film, il ne contient que peu de scènes d'action, le plus beau ayant été gardé pour la fin, un peu à la manière d'un Dragons Forever. La partie comédie est omni-présente pendant les 3/4 du film, avec un style très cantonais donc rarement fin. Certains préfèreront les opus 2 et 4 de la série pour leur rythme plus soutenu et leur ambiance nettement plus sérieuse.

Cependant, pour ceux qui acceptent d'attendre le dernier quart d'heure pour le vrai festival de combats, il reste de quoi se contenter. En effet, même si cette partie comique n'est pas d'un niveau très élevé, elle est assez typique et exécutée par un casting assez impressionnant. Mang Hoi, John Sham, Tsui Hark, Richard Ng, Samo Hung, Wu Ma, il y a de quoi faire, même si ce n'est que pour des caméos pour certains. James Tien s'amuse également à essayer de rire le plus fort possible, et Chung Fat nous sort un déguisement complètement loufoque. Plus de rythme aurait tout de même été le bienvenue, l'intrigue n'étant pas passionnante. Les pitreries de Tsui Hark restent tout de même un morceau de choix et de surjeu à la HKgaise.

Tsui Hark et sa salopetteAutre intérêt du film, sa capacité à passer d'un genre à l'autre sans prévenir. A ce titre, Yes Madam ! est l'opus le plus satisfaisant de la série, puisque mélangeant comédie bien outrancière à violence bien sanglante, tout en passant par un final plus dramatique. Rare sont les films d'action qui tuent le comique de service ou se permettent de se terminer de la sorte. Donc même si le scénario reste basique, il parvient tout de même à surprendre de temps en temps. La musique reste très discrète et sans réel intérêt jusqu'à ce changement de ton final, où elle se montre plus réussie et plus dramatique.

Quant au casting, outre les pitreries de Tsui, on apprécie de voir autant d'artistes martiaux de qualité, le quatuor Cynthia Rothrock / Michelle Yeoh / Dick Wei / Chung Fat en tête. La réalisation de Corey Yuen se montre à la hauteur, met bien en valeur les chorégraphies assez énergiques.

Au final, malgré son manque de rythme évident, Yes Madam! reste le meilleur film de la série, grâce à son final d'anthologie et ses changements de ton.



21 mars 2001
par François




Un bon polar agrémenté de kung-fu, à moins que ce ne soit un bon film de combats agrémenté d’une petite intrigue policière :-)

Mettons nous d’accord tout de suite : ce film ne vaut pas le détour pour son scénario. Celui-ci apparaît réellement bien léger. Non pas qu’il ne soit pas relativement construit et intéressant, mais il n’y a vraiment rien de nouveau sous le soleil de HK et le tout pourrait se réduire à une peau de chagrins de quelques lignes si l’on supprimait les scènes d’action (c'est malgré tout le scénario le plus "complexe" de la série In the line of Duty...). Il est claire que l’histoire n’est qu’un prétexte à une débauche de combats et de gags, mais après tout on est pas venu là pour philosopher, non ? Seul point très intéressant du scénario : la chute. Vraiment imprévisible, une fin comme on en verra jamais à Hollywood…

Puisque l’intérêt vient surtout des scènes d’action, parlons en. Deux superwoman, Cynthia Rothrock dans un rôle de flic brutale et sans pitié (qu’elle joue au demeurant assez bien) et la jolie (mais dangereuse) Michelle Yeoh pour un de ses premiers rôles. Il ne reste plus qu’à trouver des méchants qui savent se battre (Dick Wei et un gars à l’allure grandiose superbement maquillé avec ses grosses fausses moustaches et sa veste de l’armée US). Bref, ça cartonne ! C’est bien simple, dans un dernier combat magnifique, tous les objets en verre à porté raisonnable des combattants vont y passer. Très impressionnant. On peut juste regretter que, contrairement à Royal Warriors, l’action ne soit pas mieux répartie dans tout le film.

Ajoutons à cela les comiques de service, avec en premier plan Tsui Hark et John Sham qui décidément forment un duo d’enfer. On les retrouvera d’ailleurs associés quelques années plus tard dans Roboforce. Tsui est vraiment grandiose en clown de service, il a vraiment du jeu, et il n’y a pas de doute possible, il est doué pour faire le pitre (John Sham aussi d’ailleurs…).

De l’action, des bouffons, une petite enquête policière pas déplaisante, Yes madam !, premier opus de la série In the line of duty, est à découvrir, surtout pour la fin qui propose un combat épique et une conclusion pour le moins étonnante (et les pitreries de Tsui Hark, inénarrables…).



09 avril 2001
par Ikari Gendo




Oui Mesdames

Le film commence par un lancement explosif (ah, qu'est ce que Michelle Yeoh était belle à ses débuts!). Se noue ensuite l'essentiel de l'intrigue policière qui sert d'alibi au trio composé de Mang Hoi, John Sham et Tsui Hark pour nous faire patienter avec quelques numéros assez bien emmenés. Au passage, on a droit à quelques minutes dans une chambre d'hôpital ou de maison de retraite avec une chambrée qui fait plaisir à voir puisqu'elle ne réunit rien de moins que Samo Hung, David Chiang et Richard Ng! La présence physique de Cynthia Rothrock est absolument époustouflante, elle dynamite les scènes d'action (on peut regretter qu'elles soient si rares) et les confrontations avec Dick Wei sont un vrai plaisir. De plus le film à l'intelligence de conclure sur une note un peu originale. Tout bon donc même si le mélange des genres peut être perçu comme une faiblesse du film.

25 juillet 2004
par jeffy




Le début d’une bien belle saga.

Yes Madam démarre une série à rallonge (quoique pas aussi longue que les Troublesome Night) composée essentiellement d’action urbaine. En ce qui concerne ce premier volet, l’action est accompagnée par l’humour et ces 2 éléments s’allient à merveille. Côté baston on a Michelle YEOH, Cynthia ROTHROCK et Dick WEI, bref que du très gros et pour la partie rigolade c’est John SHAM, MANG Hoi et TSUI Hark qui s’en occupent, et ils sont bien poilants, surtout Tsui.
Pour l’histoire, rien de bien originale, je vous laisse le soin de lire le résumé sur la fiche.

Les scènes d’action, même si au total elles ne sont pas si nombreuses que ça, elles apportent leurs lots de cascades, beaux mouvements et sensations fortes. Et puis il y a ce final de folie où tout le mobilier se fait détruire, et les cascadeurs aussi au passage. Si vous avez raté une cascade impressionnante, ne vous inquiétez pas elles vous sont repassées au ralenti pour bien vous montrer l’ampleur des dégâts !

Yes Madam est un bon cocktail action/humour, on pourrait lui reprocher d’être un peu avare niveau bastonnade cependant il se rattrape et je me répète en nous offrant un final de feu.



24 août 2002
par Junta




A voir pour la scène finale !!!

Ce film est un peu à part dans la série car il contient un grand nombre de scènes comiques contrairement aux nombreuses suites qu'il a engendré où c'est plutot l'action qui prime. L'action est donc releguée au second plan mais le film n'est pas mauvais pour autant car les scènes de comédie sont plutot réussies (mention speciale à Tsui Hark qui est assez surprenant dans ce film). L'action est plutot concentrée vers la fin et le film se termine avec une scène de combat tout simplement incroyable où les 2 actrices sont époustouflantes. On retrouve quelques têtes connues dans les scènes comiques (Sammo Hung, Richard Ng, ....) ce qui rend ce film assez sympathique à regarder.

par MetalSeb


achat
info
actions
plus