ma note
-/5

moyenne
2.79/5

Kickboxer

nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 1nombre de notes: 1nombre de notes: 5nombre de notes: 7nombre de notes: 5nombre de notes: 3nombre de notes: 1nombre de notes: 1

les avis de Cinemasie

6 critiques: 2.25/5

vos avis

19 critiques: 2.82/5



drélium 3 culte....
François 2.25 Film moyen mais initiateur d'une vague
Ghost Dog 3.5 Le chef-d’œuvre de mes 10 ans...
Marc G. 0.5 Mou du genoux …
MLF 1.75
Sonatine 2.5 Dans tes dents !
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Film moyen mais initiateur d'une vague

Dans le genre film d'arts martiaux purs et durs, Van Damme a fait mieux que ce Kickboxer qui est tout de même à voir en tant que film initiateur d'une vague. A l'image de Bloodsport, on trouve ici tous les passages obligés du film d'arts martiaux à l'américaine: un méchant très méchant, un gentil très gentil, une bonne raison de vouloir lui atomiser la tête (ici parce qu'il a estropié le grand frère à Jean Claude), un entraînement très difficile avec un vieux maître très sage. C'est l'art martial mis en avant ici qui fait l'intérêt du film, à savoir le kickboxing, art très violent qui convient particulièrement à un film d'arts martiaux US. Le jeune Jean Claude donne tout ce qu'il a, Michael Qissi fait un méchant bien impressionnant, et sans le manque de rythme du film qui aurait mérité un peu plus de combat, on aurait tenu un divertissement très très honnête. Simplement, Bloodspot faisait mieux, et le moins original Full Contact répartit également mieux ses combats.



07 mars 2004
par François




Le chef-d’œuvre de mes 10 ans...

Il y a des légendes personnelles auxquelles on ne touche pas : j’ai bien dû voir Kickboxer une cinquantaine de fois entre 9 et 11 ans, et le combat final entre Kurt Sloane et Tong Po au moins 200 fois. Chef d’œuvre de violence (les coups de poing à la glace pilée !), de romance (le bisou de Kurt et de Mylee au coucher du soleil et la petite phrase toute mimi « je dois rentrer maintenant »), d’émotion (Mylee avoue qu’elle a été violée, Eric se venge de Tong Po via son frère) et de profondeur métaphysique (la rencontre de Kurt avec les esprits du site de pierre), Kickboxer réussit l’exploit de supporter une nouvelle vision à l’âge adulte avec presque autant de plaisir, à la différence d’un E.T. bien niais aujourd’hui!



04 avril 2004
par Ghost Dog


info
actions
plus
  • liens
  • série/remake
  • box office
  • récompenses
  • répliques
  • photos
  • bande annonce
  • extrait audio