ma note
-/5

moyenne
3.32/5

Lost In Time

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 4nombre de notes: 7nombre de notes: 6nombre de notes: 2nombre de notes: 3

les avis de Cinemasie

5 critiques: 2.95/5

vos avis

18 critiques: 3.54/5



Alain 2.75
Archibald 3.5 Un film assez convenu mais très beau, et magnifiquement porté par ses acteurs
Elise 3
François 2.75 Bien fait, mais trop convenu
jeffy 2.75 Emouvant par instants mais trop de longueurs
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Un film assez convenu mais très beau, et magnifiquement porté par ses acteurs

Siu Wai (Cecilia Cheung)Lost In Time nous raconte, l'histoire d'une jeune femme qui va essayer tant bien que mal de se reconstruire et de surmonter le deuil qui vient la frapper. Personnage central du film, le rôle qu'interprète Cecilia Cheung Pak-Chi est à mon avis le meilleur qui lui ai jamais été confié. Sa prestation en ressort d'ailleurs grandie. En effet, bien que cette jeune actrice n'ai déjà plus à prouver son potentiel artistique, elle nous étonne pourtant et nous livre sans doute ici sa meilleure performance (hormis peut être son petit mais magnifique rôle dans Failan) et mérite amplement le HK Awards de la meilleure actrice qu'elle reçu pour ce rôle. Le personnage est très bien écrit ainsi que ses relations avec les différents membres de sa famille. Une soeur insensible, une mère attentionnée mais impuissante, un père frustré mais enfoncé dans sa fierté, etc..

Le scénario est souvent convenu, mais pourtant ponctué de scènes vraiment poignantes de réalisme (le talent des acteurs y joue pour beaucoup, évidemment) comme le moment ou Cecilia Cheung lance à sa mère dans un calme effrayant de désespoir "Mince, je n'arrive pas à pleurer" qui pousse celle-ci à prendre sa fille dans ses bras après un simple mais profond regard.

Paul Chiang, l'acteur interprétant le père de Cecilia Cheung est comme à son habitude impressionnant de sincerité. Acteur qui avait d'ailleurs reçu un HK Awards du meilleur second rôle en 1986 pour The Lunatics et en 1993 pour son rôle dans C'est La Vie Mon Chéri, déjà réalisé par Derek Yee Tung-Sing. Lau Ching-Wan est tout simplement brillant dans son personnage de chauffeur de bus chevronné rongé lui aussi par une drame passé ; mais qui doutais encore de son talent ? Louis Koo Tin-Lok, par contre, déçoit dans son rôle pourtant minime. On dirait presque qu'il reste sur le même ton de voix tout le long. Son rôle est court, mais quand même, peut être aurait-il pu nous délivrer un peu plus de nuance. Le jeune Lo Zi Ming, fils de Cecilia Cheung dans le film, est impressionnant pour son âge, particulièrement dans la scène déchirante de l'orphelinat.

Le film, au delà de sa dimension dramatique, fait également découvrir au spectateur le monde des mini-bus, moyen de transport extrêmement prisé à Hong Kong, et les relations houleuses que partagent les chauffeurs (comme la plupart des travailleurs, en fait) avec les triades. Peter Kam, quant à lui nous montre une fois de plus son talent au travers d'une magnifique musique durant tout le film.

En Bref, pour qui saura passer outre les quelques passages un peu trop mélo, Lost In Time est vraiment un beau film que je conseille vraiment ne serait ce que pour le réalisme et la sincerité de la prestation des acteurs.



09 avril 2004
par Archibald




Bien fait, mais trop convenu

Retrouver Derek Yee pour un mélodrame avec Lau Ching-Wan, cela réveille forcément des souvenirs. Ici Cecilia Cheung remplace Anita Yuen avec beaucoup de talent, mais l'histoire manque cruellement d'originalité pour vraiment emporter le morceau. Autant C'est la Vie Mon Chéri réussissait à éviter les lourdeurs et les scènes forcées, autant ce Lost In Time se montre assez inconsistant.

Il y a pourtant de belles qualités dans ce mélodrame, à commencer par le casting, avec une Cecilia Cheung confirmant son statut d'actrice de grande qualité. Lau Ching-Wan fait également du bon travail, mais on en devient presque blasé de ses bonnes performances. Le reste du casting est correct, mais avec des personnages qui manquent un peu de fond. Il faut dire que l'histoire est très centrée sur le personnage de Cecilia, un personnage intéressant et bien écrit, une mère courage pleine de qualités et de défauts. Mais le scénario comporte des longueurs excessives, et des scènes trop explicatives, alors que d'autres jouaient plus la carte de la nuance. Le début du film est à ce titre très bon, avec une émotion bien présente malgré le manque de connaissance des personnages. Mais le film peine à se renouveller ou à apporter quelque chose de vraiment nouveau à ce genre d'histoire.

On suit alors sans déplaisir l'histoire de Cecilia et de Ching-Wan, mais sans passion non plus. Bien sûr, James Yuen et Derek Yee connaissent encore la musique et ne livrent pas un film médiocre, mais il lui manque simplement un peu plus d'originalité. Non pas qu'il aurait fallu des évènements extraordinaires, mais le scénario fait le yoyo entre scènes vraiment réussies et passages répétitifs ou trop "écrits", bref, pas assez spontanés. C'est dommage car la musique de Peter Kam marquait beaucoup de points dès le départ, et la puissance du couple Cecilia Cheung / Lau Ching-Wan était bien réelle.

Au final, si Lost in Time n'est pas un mauvais film, il reste tout de même un peu décevant, car trop académique. Derek Yee n'a jamais été un réalisateur génial, mais il a déjà bien mieux varié sur des thèmes très classiques comme celui-ci. Reste alors la très belle musique et les vrais moments d'émotion pour rattraper ce scénario trop convenu.



09 février 2004
par François




Emouvant par instants mais trop de longueurs

Difficile de penser du mal de ce film qui mise tout sur la sincérité avec en corrolaire une certaine naïveté dans l'approche des problèmes traités. L'ambiance n'est pas forcémment légère et Lau Ching-Wan peut faire apprécier son jeu dans un registre qu'il n'aborde que rarement ces derniers temps. Cecilia Cheung est tout à fait conforme à ce que l'on pouvait attendre d'elle. La mise en scène sobre convient parfaitement à la mise en valeur du jeu des acteurs, mais n'évite pas quelques longueurs qui peuvent en décourager plus d'un. A conseiller à ceux qui apprécient les histoires d'amour sans modération, pour les autres il reste le jeu de deux grands du cinéma HK.

24 juillet 2005
par jeffy


achat
info
actions
plus