ma note
-/5

moyenne
3.44/5

Viva Erotica

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 1nombre de notes: 5nombre de notes: 6nombre de notes: 6nombre de notes: 1

les avis de Cinemasie

3 critiques: 3.5/5

vos avis

17 critiques: 3.59/5



Alain 3.25
François 3.75 Excellente comédie au contenu très personnel
jeffy 3.5 Provocateur
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Excellente comédie au contenu très personnel

Tout comme Demi Haunted est un faux film de fantômes qui permet à Patrick Leung de livrer ses sentiments sur la situation du cinéma de Hong-Kong, Viva Erotica est une fausse comédie qui permet non pas à une seule mais à plusieurs personnes de donner leur avis sur plusieurs sujets. On tient ici un film finalement très riche et personnel, et qui touchera d'autant plus qu'on connaît bien l'industrie locale.

Connaître un minimum le ciné HK est en effet un sacré avantage. Car via les personnages, on sent bien que les acteurs / réalisateur parlent, et tentent de clarifier les choses. Derek Yee exprime son malaise, comment choisir en film d'auteur sans avenir commercial et film d'exploitation sans âme mais très rentable? Elvis Tsui et Hsu Chi, star des films de catégorie III, démontrent également que derrière les bimbos et les pervers du grand écran, il y a des personnes sensibles et des pères de famille. Et tous ensemble critiquent le règne de l'argent sur le cinéma de Hong-Kong, où les spectateurs sont principalement intéressés par des divertissements grossiers, où les producteurs fraternisent avec les triades. Bref, à tous les niveaux le film sent le message à peine voilé, le cri du coeur.

Et non content d'avoir un scénario malin et intéressant, le film bénéficie de qualités techniques indéniables. Derek Yee livre comme toujours une réalisation solide, et rend autant hommage au film érotique avec sa caméra qu'avec son scénario. Leslie Cheung est très convainquant en réalisateur frustré, Elvis Tsui est excellent dans ce qui est sûrement son propre rôle, de même que Hsu Chi qui n'hésite pas une dernière fois à se dénuder pour les besoins du film, mais sans négliger pour autant son jeu.

Au final, on tient ici une comédie certe pas vraiment hilarante, mais tout de même efficace, et surtout au propos fort intéressant et diablement bien intégré dans l'histoire. On peut regretter une conclusion un peu trop belle, mais il fallait bien ajouter une touche d'espoir dans un film autrement très critique. A voir donc, surtout pour les connaisseurs de l'histoire du cinéma local.



10 août 2004
par François




Provocateur

Sans être un très grand film, Viva Erotica mérite le détour. D'abord la vision de monde du cinéma que propose le film sans être originale est réellement vivante, l'interprétation de Lau Ching-Wan en réalisateur maudit est magnifique. La relation Leslie - Shu Qi reste un des pivots du film, symbolique de la relation d'attraction-répulsion réalisateur-actrice. et pour les moments un peu vide, car il y en a, il reste la plastique de Shu Qi qui peut justifer à elle seule la vision du film!

29 décembre 2003
par jeffy


achat
info
actions
plus