dépêches plus anciennes
dépêches Animes

11/4/2018 17:06
Takahata : souvenirs par gorgées

takahata.jpg
Chez Ghibli, Isao Takahata était sans doute le plus intello des 3, celui dont les oeuvres pouvaient aisément s'inscire dans un cadre scolaire. C'était peut-être même le plus écolo. S'il y a beaucoup de choses à dire sur cet artiste, on peut relever qu'il critiquait son chef d'oeuvre, Le tombeau des lucioles, affirmant regretter son aspect immersif et larmoyant alors qu'il souhaitait qu'un film conserve toujours une distance avec le spectateur, celle nécessaire à la réflexion. En 2006, lorsqu'on lui parlait de son statut d’artiste oeuvrant dans le réel, Isao Takahata démontait la fantasy et ce qu’il appelait même la « fanatasy », selon lui un univers chimérique où les jeunes se complaisent à passer leur temps. Il affirmait surtout détester les créations fantastiques aux designs réalistes réduisant d’après lui les limites entre monde réel et (final ?) fantasy, les jeunes abusant de la chose étant enclins à trouver la réalité déprimante. Dans cette continuité il contestait l’aspect pessimiste que certains voient dans son œuvre et citait le final de Pompoko, insistant sur l’assimilation d’une réalité non manichéenne pour mieux encourager la vie et l’espoir qui l’accompagne (propos alors recueillis sur Ghibliworld.com via Buta-connection.net).

Toujours en 2006, invité à Séoul à l'occasion du SICAF, Mr TAKAHATA eut la bonne idée de partir là-bas avec le passeport de sa femme, tel un Yamada maladroit. Arrivé non sans mal à destination, en conférence de presse il afficha une sincérité désarmante en allant à contre-courant des communications usuelles. "Excepté Mari Iyagi, les derniers animés coréens récents sont des échecs. La principale raison en est une approche trop "marketing" des producteurs." Et lorsqu'on lui demanda comment il en était venu à s'intéresser aux questions environnementales, il répondit simplement : "Comment est-il possible de vivre sans jamais penser à se poser ces questions-là ?" Il va nous manquer.

Lire aussi le CR d'Astec sur la conférence de Takahata à propos d'Horus Prince du Soleil, donnée à l'occasion de la troisième édition du Festival Nouvelles Images du Japon au Forum des Images (Paris, décembre 2003).

Arno Ching-wan

17/2/2017 11:48
GITS live 2017 : nouvelle BA

ghost.jpg
La dernière bande-annonce en date du live de Ghost in the Shell est en ligne. On a lu de bonnes notes d'intention et le bénéfice - positif - du doute est permis, même si la mise en scène aperçue dans ces quelques images évoque davantage Johnny aime Monique - Mnemonic, pardon ! - que le chef d'oeuvre d'Oshii. Pour ma part, c'est l'absence du personnage Togusa qui m'interpelle surtout. C'est l'élément "bio" de la saga, celui qui refuse tout implant, qui apporte un peu d'humanité à ces histoires quand le chrome s'y fait trop envahissant. Sans lui, le reflet de l'âme peut s'avérer aussi distant que froid, trop référentiel et fétichiste.

Arno Ching-wan

4/3/2016 11:38
Takeshi Aramaki

250px-beattakeshi.jpg
Beat Takeshi rejoint le casting du live de GITS réalisé par Ruppert Sanders (Blanche neige et le chasseur). Il incarnera le boss Aramaki. Le choix est intéressant. Pour rappel, Scarlett Johansson et le danois Pilou Asbaek (A Hijacking) joueront respectivement Kusanagi et Batu. On les avait déjà remarqués ensemble dans le Lucy de Luc Besson, mine de rien une variante décalée de cet univers cyber. Michael Pitt donnera ses traits à un Laughing man que, de mémoire, on ne voyait pas dans le Oshii. Je suis de plus en plus curieux de découvrir la bête.

Arno Ching-wan

29/1/2016 15:35
Top Gun 2 sur les traces de Macross +

15098_9626-preview1.png
C’est ce qui vient à l’esprit du fana de Macross quand il lit les quelques lignes qui enflamment la toile sur un entretien entre Bruckheimer et Cruise à propos d’une suite à Top Gun. Leur échange concrétiserait sa réalisation depuis longtemps évoquée, mise en stand-by à cause de la mort de Tony Scott. Kilmer serait de retour et le pitch tournerait autour de pilotes devenus vétustes à l’heure du tout drones… Oh ! Que ne voilà-t-il pas le pitch d’un chouette anime qui paye ses 20 ans ? Macross+ doit beaucoup à Top Gun, certes, mais on imagine déjà Isamu/Maverick s’engueuler avec Iceman/Guld puis se rabibocher le temps du sacrifice de ce dernier contre un vilain drone pas beau. Puis à Maverick, les cheveux dans le vent, d’aller sauver, seul, sa princesse. Pendant l’écriture du scénario, gaffe toutefois aux japonais, on les sait – à raison – aussi vigilants que virulents rayon plagiat. Les détracteurs se satisferont, eux, du futur Hot Shot 3 qui ne manquera pas de montrer le bout son fuselage en bout de piste.

Arno Ching-wan

1/12/2015 7:04
Mort de MIZUKI Shigeru

 MIZUKI Shigeru
Le grand mangaka MIZUKI Shigeru nous a quittés lundi à l'âge de 93 ans. Célèbre pour son GeGeGe no Kitarō, il écrivit aussi sur l'horreur de la guerre. En France, son travail est publié aux éditions Cornélius. RIP.

Ordell Robbie

15/10/2015 12:09
Gally se met aux tacos

gunnm-01-inside.gif
El Mariachi Roberto Rodriguez serait en pourparlers pour réaliser l'arlésienne live du manga Gunnm de KISHIRO Yukito. James Cameron et Jon Landau (Titanic, Avatar) produisent, Laeta Elizabeth Kalogridis (Shutter Island) serait au scénario. 

"Pourquoi pas" serait-on tenté de penser. Après tout, les couleurs chaudes, voire criardes, chères au réalisateur de Desperado peuvent coller à l'univers western ensablé et métallique de Battle Angel. Je ferme les yeux et pense autant au Judge Dredd de Danny Cannon (1995) qu'au Hardware de Richard Stanley (1990) en passant par le bon vieux Nemesis d'Albert Puyn (1992). Mais en mélangeant du sable au métal, un grain peut très vite s'en venir enrayer la machine. La bondissante Gally, Rodriguez l'a déjà en partie abordée avec la mortelle petite Miho du Sin City de Frank Miller, une autre adaptation de BD. Plutôt bonne, d'ailleurs, mais d'un univers, pas franchement de scènes d'action souvent trop vite expédiées, sur lesquelles on ne voit pas vraiment de valeur ajouté alors que le média bascule pourtant à leur avantage ! Soyons optimistes : une implication maximale du bonhomme, un formidable story board, l'aide d'un réalisateur de seconde équipe motivé, des gars créatifs aux vfx ou ne serait-ce qu'un producteur concerné - ce qui a priori est largement le cas ! -  peuvent faire des miracles. Même si, à ce jour, ça n'est qu'un projet de plus dans des tuyaux de plus en plus étroits et souvent bouchés. A se demander même si l'on ne calcule pas l'ampleur d'un buzz sur la toile et les réseaux sociaux afin de juger, en amont, de la viabilité de sa concrétisation...  



Arno Ching-wan

26/9/2015 0:34
HOSODA ouvre Kinotayo

Mamoru HOSODA
Le Festival Kinotayo se tiendra du 24 novembre au 10 décembre à la Maison du Japon, au Gaumont Opéra Premier et à l'Utopia de Saint-Ouen l'aumône avant de tourner en province. Seul a été pour le moment annoncé le film d'ouverture qui est aussi une (très attendue) avant-première: The Boy and the Beast d'HOSODA Mamoru sera montré au Gaumont Opéra Premier.

Pour rappel: interview du cinéaste par Astec.

Ordell Robbie

27/6/2015 9:25
Live-Action Patlabor version longue

2014_10_31_12_22_23.jpg
Source ANN : 27 minutes vont être ajoutées au live de Patlabor sorti au ciné au Japon en mai dernier. Cette version longue sortira à son tour sur les écrans en octobre là-bas. Si les retours sur la toile concernant ce film ne sont malheureusement pas très emballant, la curiosité demeure.

Une nouvelle bande-annonce a été construite pour l'occasion. Elle évoque davantage encore une variante du 2, qui reste le chef d'oeuvre du collectif Headgear.



Arno Ching-wan

10/3/2015 14:16
RIP TATSUMI Yoshihiro

 Tatsumi
TATSUMI Yoshihiro est décédé le 7 mars 2015 à 79 ans. Il fut en tant que mangaka l'initiateur du gekiga -terme inventé par lui désignant des mangas visant un public adulte et à dimension sociale-. Le cinéaste singapourien Eric KHOO lui rendit hommage à travers le film Tatsumi.

Ordell Robbie

4/3/2015 18:05
[Maj] Miss Hokusai : vernissage en septembre + trailer

misshokusaite4fxgsjvt07.jpg
C'est en septembre prochain qu'Eurozoom et @anime sortiront dans nos salles le dernier film de Keiichi Hara (Un été avec coo, Colorful) : Miss Hokusai. Les gars de Production IG (GITS) sont à la barre sur ce sujet.

En 1814, HOKUSAI est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’EDO (l’actuelle TOKYO), enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le "fou du dessin", comme il se plaisait lui-même à se nommer et sa fille réalisent à quatre mains des œuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique. 



Arno Ching-wan